Accueil             Les ours connus       Les ours disparus  
 Tableau récapitulatif Cartes de localisation    Vidéos   (en chantier)
                                 LES OURS DES PYRENEES        
         Ce site recense tous les ours vivant actuellement dans les Pyrénées : combien y en a-t-il, qui sont-ils, comment évolue leur population ? De plus, pour chaque ours, vous trouverez une courte biographie ainsi que des photos et vidéos. Merci de votre visite !


                  
https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSYUMmd_pSVRAjEzXjGn0E88W7-JLrcEEKGKEkVb5_dnzMAUBUQ-Q
                   BONNES VACANCES !!!

Le 26 juin
Détection d'une ourse suitée de deux oursons sur Ustou (Caramellita possible)  !!

certains m'ont signalé que la vidéo de la femelle dérangée ne fonctionnait pas, sur mon ordi elle se lit très bien, je l'ai remise si cela ne marche toujours pas passez par la chaîne

Le 23 juin
Un beau cadeau pour vous !
Des vidéos totalement inédites !
Je remercie beaucoup leur auteur, Xavier Piro, un précurseur de la photographie ursine dans les Pyrénées, c'est un honneur pour moi de diffuser ses vidéos !

Bonabé probable (2017)

Une femelle dérangée (2017)

Un subadulte (2016)

Un gros mâle (Bonabé ?) (2016)

Copyright Xavier Piro, reproduction interdite sans l'accord de leur auteur.



Le 20 juin
Première détection d'une ourse suitée d'un ourson, à la limite entre Fos et Canéjan !

le 13 juin
Goiat est de retour dans le Val d'aran. Cela prouve :
1°)
Qu'il a du mal à trouver une femelle ;
2°)Que certains ours se déplacent beaucoup, et vite ;
3°)Et donc que les détections simultanées sont souvent bidons (par exemple celles de novembre dans le noyau occidental)
4°)Donc que cannelito est bien mort.

Le 12 juin
En attendant la prochaine naissance, voici un petit tableau !

Ourse
Probabilité
Père possible
Hvala
Quasi sur
Pyros, Moonboots
Callisto
Très probable
Bonabé
Caramelles
Très probable Pépite
Plume
Probable
Pépite
Caramellita
Probable
Pépite, Pelut
Chataigne, Gaïa
Peu probable
Pyros, Boet
Isil
Peu probable
Pépite
Sarousse
Impossible


Le 10 juin
1°)Ours détectés en 2017 :
Néré - Bonabé - Nheu + 3 oursons - Rodri - Fifonet - Goiat - Boet - Un mâle et une femelle indéterminés - subadulte - Une femelle et un sur Melles- un autre subadulte au sud du Val d'Aran- Pyros - un autre mâle indéterminé - une autre femelle, soit 19 ours.
2°)Goiat se ballade actuellement en Haute Garonne, dans une zone sans femelle. Va-t-il se reproduire cette année.
3°)Pas de femelle suitée détectée cette année. Mais déja on peut être sur que Hvala l'est, puisqu'elle ne l'est pas (détectée !)

Le 20 mai
1°)J'ai (enfin !!) remis à jour les tableaux ci-dessous et, si le bilan en nombre est fort satisfaisant, une inquiétude apparaît : il y a un énorme déséquilibre chez les jeunes (9 mâles pour 1 femelle !!! ). Non seulement les naissances ont été déséquilibrées, mais la plupart des jeunes qui sont morts étaient des femelles !
Donc dans quelques années il y aura une énorme compétition entre les mâles, ce qui peut entrainer plus d'infanticides, et surtout, est-ce que les deux seuls mâles intéressants (Cachou, fils de Balou) et Goiat pourront tirer leur épingle du jeu ?
2°)Et si Moonboots était mort ?
Bon, je sais bien que je vous ai dit qu'il avait été détecté (normalement son gabarit et ses empreintes sont caractéristiques), mais je me rend compte qu'il n'a plus été génotypé depuis mai 2015 !!
Pour un mâle actif comme lui, cela fait beaucoup !!
Et bien vous voulez que je vous dise ? Ce serait une bonne nouvelle pour la diversité génétique !!

Le 13 mai
Quelques nouvelles des ours...
4 oursons nés en 2016 ont été repérés, les trois de Nheu et un autre sur cette vidéo.
Par contre, l'identité de ce dernier ourson est un peu mystérieuse, est-ce celui de Fadeta ? Mais elle s'était jusqu'ici cantonnée au val d'Aran...
Il n'y a plus qu'un ours détecté dans le noyau occidental en 2017, les craintes concernant Cannellito se confirment...
Les jeunes ours se répandent autour du noyau central, après Aulus et Moncaup, une détection à Germ (65, vallée du louron)
Enfin, un cas d'infanticide avéré sur 3 oursons a été relevé dans le Trentin, les présomptions d'infanticides sur les jeunes oursons semblent donc bien fondées.

Le 17 avril
Avec le nouveau rapport, beaucoup de pages doivent être mises à jour, je vais le faire progressivement !
En attendant, j'ai mis à jour le tableau récapitulatif

Le 11 avril
Quelques considérations suite au rapport ETO :
1°)Je ne crois pas du tout à la détection simultanée de Cannellito et Néré, on a déja remarqué dans cette zone des déplacements considérables d'ours en une journée, et il y a déja eu des erreurs avec les localisations simultanées (par exemple Noisette et ses oursons en 2014 qui n'étaient en fait que Hvala !).
2°)Rodri semble être un ours de taille considérable, puisqu'à 2 ans et demi ses empreintes de pattes sont équivalentes à celles de cannellito. Mais bon, la mesure de la taille des empreintes n'est pas très fiable... Une preuve ? En 2002/2003, un ours Baptisé Luz avait été identifié dans la vallée de Luz, et décrit d'une taille grande, mais plus petit que Papillon... Pourtant c'était lui ! C'est pour cela que je me méfie aussi des mesures d'empreintes pour Cannellito !
3°)Certains ours sont importants pour la diversité génétique : Bambou (père slovène), Cachou (père Balou), Néré (Père slovène et mère Ziva), Goiat, sarousse et Cannellito (mère Cannelle).
Seule Bambou est pour l'instant reproductrice, 3 sont isolés et pour les deux autres (Cachou et Goiat), le très grand nombre de mâles peut faire craindre une très faible reproduction de leur part. Tout cela est bien inquiétant, d'autant plus que les infanticides risquent de se multiplier s'il y a trop de mâles...

Le 5 avril
Familiarisons nous avec quelques nouveaux noms :
Cachou est le fils de Plume et Balou, né en 2015. C'est l'ours le plus important pour la diversité génétique, mais compte tenu du fort nombre d'ours mâle de son âge, sa reproduction sera plus qu'aléatoire... Quand il en aura l'âge.

Bulle (femelle), Fifonet (mâle) et Fosca (?) sont les trois oursons de Caramellita nés en 2015. Le père est Pépite.

Flocon et Aran sont deux mâles nés en 2015, fils de Hvala et Moonboots.

Réglisse est la fille de Nheu eu Moonboots, elle est née en 2014 mais n' pas été détectée en 2016.

Rodri est le fils de Bambou et Moonboots, né en 2014.

Les jeunes se déplacent beaucoup, donc il est inutile de préciser leur localisation, elle changera dans les années qui viennent !


Le 3 avril
Bilan définitif 2016 ici

Bilan bien plus complet que le bilan espagnol.

Quelques remarques :
1°)Cannellito aurait été détecté en novembre 2016 grâce a une détection simultanée.
2°)Pyros s'est à nouveau reproduit !
3°)Il y a eu 3 oursons tués par de mâles adultes cette année, Pépite semble redoutable...
4°)L'oursonne trouvée morte dans le Val d'Aran serait en fait née en 2014, (alors qu'annoncée en 2015)
5°)Moonboots n'est pas indiqué comme détecté, mais pas de panique, ses empreintes reconnaissables ont été retrouvées ce mois-ci.
6°)La population risque de se trouver déséquilibrée chez les jeunes (10 mâles pour 3 femelles)
7°)Petites photos de Pépite

Le 27 mars

Ours détectés en 2017 :
Goiat
Néré
Bonabé
Moonboots
Deux indéterminés.



Le 22 mars
En ce mois de mars, un ours a été détecté à Moncaup, bien au nord de la zone habituelle ! Des poils ont été prélevés, nous saurons de qui il s'agit... Dans un an.




                             

                 

                                       Pyros ours Pyrénées                                             

                        Pyros, à l'époque où il régnait en maître sur tout le noyau central. Cette époque est révolue....


OURS VIVANT ACTUELLEMENT DANS LES PYRENEES :                                  environ 40  (mise à jour le 20 mai 2017)

                 Voir la liste dans les ours connus



 age ours pyrénées
                                     Mise à jour 20 mai 2017


Femelles immatures      1
Bulle, Réglisse. En italique, les ours non détectés en 2015. 
Le tableau ci-contre montre une pyramide des âges pleine de promesses du point de vue effectif  : beaucoup d'immatures (19, soit 46 %),  et un seul vieil ours (sur 40, soit moins de 3 %).
 Par contre le pourcentage de femelles évolue de façon très défavorable (15 sur 41, soit  seulement 36 %, contre plus de 60% il y a 3 ans !!!)
   
    Le gros problème reste la
consanguinité (voir tableau ci-dessous).

Mise à jour le 20 mai 2017
Femelles reproductrices      13
 
Caramelitta, Bambou, Hvala, Patoune, Caramelles, Nheu, Plume, Fadeta, Callisto, Boavi, Isil, Gaïa, Châtaigne.
Femelles adultes isolées
    1  Sarousse.
Total femelles        15

Mâles immatures     13
Bouba, Boet, Esmolet, Rodri, Cachou, Fifonet, Flocon, Aran , S28slo4, S29slo4, S29slo5, S29slo6.
Mâles isolés     1
Néré.
Mâles adultes
    6
Pyros, Moonboots, Bonabé,  Pelut, Pépite, Goiat.
Total mâles     21

Immatures indéterminés     5
 
Ourson de Fadeta (?), ourson de Bambou né en 2016, Fosca, ourson de Boavi né en 2016, ourson de Nheu né en 2016.
Total indéterminés      5

Total ours    40






                             LA CONSANGUINITE Mise à jour le 20 mai 2017


            consanguinité ours
          

                            Les gènes des ours pyrénéens

consanguinité ours Pyrénées


 (seuls les ours dont les parents sont déterminés sont indiqués dans ce tableau)

Ce tableau montre :
1°)La prédominance préoccupante du génotype de Pyros.
2°)Le grand risque de la disparition des génotypes de Ziva, du père inconnu slovène de Néré (en vert foncé) et de Cannelle.
3°)Que la mort de Balou a été une catastrophe pour la diversité génétique.
4°)La nécessité d'une réintroduction (ou d'un échange) de nouveaux ours, un seul mâle risque d'être très insuffisant.


  naissances oursons pyrénées
               mise à jour  mai 2017

                Pour me contacter 
: blogdesours@laposte.net

D'autres sites qui suivent l'actualité des ours :

ADET/pays de l'ours : www.paysdelours.com/  (la plupart des liens vidéos renvoient à leur site)

FERUS : www.ferus.fr/